FP Côte Basque vous invite à une visite privilégiée de la VILLA LEÏHORRA datant de1926, millième Monument historique classé du XXe siècle.

« J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaines d’or d’étoile à étoile et je danse. » (Arthur Rimbaud).

Entre mer et montagnes, Ciboure ou le charme d’une petite station balnéaire basque nichée au cœur de la splendide baie de Saint-Jean-de-Luz. Face à la royale cité qui accueillit Louis XIV lors de son mariage en 1643, Ciboure offre, elle aussi, un patrimoine non moins illustre avec le fort de Socoa, ouvrage militaire édifié par Vauban, le couvent des Récollets où le roi Louis XIV allait entendre la messe, la tour de Bordagain vestige d’une ancienne église fortifiée, la maison natale de Maurice Ravel (1875-1937), la tombe de Pierre Benoît (1886-1962) auteur de l’Atlantide et de Mademoiselle de La Ferté et la villa Art déco Leïhorra.

Si vous êtes sensible à l’harmonie, si vous aimez l’architecture Art déco, si vous aimez le calme et prendre votre temps, si vous aimez les lieux d’exception… alors vous aimerez Leïhorra. Expression d’un art de vie raffiné, elle s’adresse à ceux qui sont attachés aux « belles choses » et qui recherchent authenticité et harmonie et qui sauront apprécier et préserver un patrimoine qui appartient aux générations futures.

La villa Leïhorra jouit d’une situation d’exception: dressée face à l’océan Atlantique, elle est un joyau d’architecture Art déco des Années folles qui n’a pas d’équivalent au Pays basque.

L’architecte Joseph Hiriart, gendre de Madame Caroline Signoret, maître d’ouvrage de la villa, a carte blanche pour bâtir selon les souhaits de sa belle-mère, la plus belle villa de la Côte basque. Véritable « refuge sur la terre ferme », traduction du mot basque Leïhorra, elle est un véritable dialogue entre le ciel et la mer. Sise sur la colline de Bordagain, elle offre un panorama inoubliable. L’implantation de la villa d’est en ouest selon la marche du soleil croise l’axe nord-sud des bassins.

Elle reste le manifeste Art déco absolu voulu par son créateur. Tout, de la villa, dans ses moindres détails, a été imaginé, dessiné par l’architecte Joseph Hiriart qui invente volumes, proportions et formes, compose carrelage, mosaïques, parquets, crémones, lustres, appliques, meubles. Il s’adjoint la collaboration d’artistes Art déco et des artisans locaux dont le maître-verrier Jacques Gruber, le céramiste Cazaux, l’ensemblier René Prou, le verrier Daum, les paysagistes Gelos et le ferronnier Jean Schwartz. Elle est un des très rares exemples d’habitation privée de style et d’époque Art déco. La villa Leïhorra fait partie de ces œuvres d’art total qui donnent le sentiment d’un accomplissement.

11mai 2017 en soirée